« Hostile » : un spectacle western spaghetti fantasque réussi

Dans le cadre du Festival Marmailles organisé par Lillico, Olivier Rannou s’est produit cinq fois devant le public à la salle de Guy Ropartz. Regard sur ce spectacle fantasque de théâtre d’objet tout public.

Article de Catherine

Pour sa 30e édition, le festival Marmailles a proposé une riche programmation pour tous les publics. Organisé par Lillico, le rendez-vous s’est déroulé entre le 18 et le 28 octobre 2022 dans plusieurs villes d’Ille-et-Vilaine, Rennes et le quartier La Bellangerais/Maurepas. Parmi les propositions, il y avait celle d’Olivier Rannou. Le comédien et metteur en scène a joué sa dernière création « HOSTILE » à la salle Guy Ropartz, les vendredis 21 à 10h et 14h30, samedi 22 à 15h et 19h ainsi que le dimanche à 15h.

Pendant cinquante minutes, l’auteur nous fait voyager dans son espace absurde et réel. Ce mélange fantasque et délirant transcende un univers d’objets animés et insolites. Olivier Rannou embarque le public grâce à différentes techniques cinématographiques dans un spectacle sans paroles où la musique, le son et la lumière viennent renforcer la narration.

Un réel plaisir pour le public

« Hostile » ne laisse pas indifférent. Si le spectacle peut déranger, son ton humoristique est l’un des aspects les plus agréables, tout en étant dans un environnement un peu tragique : le protagoniste seul, sur scène, se retrouve dans le désert sans eau. Il part en quête de celle-ci dans un milieu hostile et rude. L’histoire proposée s’adresse plus à adultes qu’à des enfants. Pour autant, ces derniers peuvent y prendre un certain plaisir grâce à la gestuelle.

Olivier Rannou impressionne par sa capacité à créer et s’appuyer sur le bois. C’est l’essence même de ce spectacle. Il est partout et amène au public un réel plaisir. La musique occupe un rôle important. Parfois très présente. Parfois silencieuse pour laisser toute la place au gestuel. Tout est équilibré. Du son, du silence. Des ombres, des lumières aux couleurs chatoyantes. De la fumée. Tous ces éléments assoient l’ambiance d’un western spaghetti.

Publié par Brèves de Quartier

Média du quartier La Bellangerais Maurepas, fabriqué par ou pour ses habitants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :