Anaïs Goldemberg, fondatrice des Editions du Lumignon : “J’ai arrêté les illustrations pour explorer le monde du livre”

Les 12 et 13 mars 2022, cinquante-deux éditeurs étaient présents au festival “Rue des livres”. Parmi eux, Anaïs Goldemberg, fondatrice des éditions du lumignon, basées à Nort-sur-Erdre (44). Elle détaille sa reconversion réussie, mais difficile après deux années de Covid-19.

Propos recueillis par Maryse
Le catalogue des Editions du Lumignon contient près de 20 auteurs, dont sa fondatrice Anaïs Goldemberg.

Que pouvez-vous nous dire sur les Editions du Lumignon ?
Les éditions du Lumignon sont plutôt orientées autour de l’imaginaire, la jeunesse et le conte. Nous donnons une grande place à la nature à travers les dessins et les images publiés. Mais, notre petite maison a un modèle économique qui n’est pas très sûr. Il est même aléatoire. Les deux dernières années ont sérieusement affecté toutes les petites maisons d’édition, comme la nôtre. Aujourd’hui, fort d’un catalogue constitué d’une vingtaine d’auteurs et d’illustrateurs, l’enjeu est de continuer à publier pour consolider notre activité.

Depuis combien de temps, faites-vous ce travail d’éditrice ?
L’an passé, nous avons fêté les sept années d’existence des Editions du Lumignon. Lorsqu’elles ont été créées, j’étais illustratrice pour la jeunesse. Elles sont nées de ma volonté de mener un projet d’édition de A à Z. Cela a été une sorte de reconversion. J’ai arrêté les illustrations pour explorer le monde du livre, mais je reste dans le même monde, dans le même milieu. C’est juste que ce n’est pas le même métier. Il est moins artistique que celui d’illustratrice, il m’occupe le week-end et toute la semaine, mais il amène à avoir beaucoup plus de contacts avec des gens variés.

Mélanie Lubert, étudiante en licence professionnelle des métiers du livre et de l’édition Jeunesse, anime le stand des Editions du Lumignon lors du festival “Rue des livres”, qui s’est déroulé les 12 et 13 mars 2022 aux Cadets de Bretagne, à Rennes.

Combien de personnes vous accompagnent dans cette aventure ?
J’ai commencé toute seule. Mais à présent, trois autres personnes travaillent à plein temps à mes côtés. Chacun réfléchit et envisage des choses sous différents aspects. Ce qui est beaucoup plus enrichissant. Cela m’apporte beaucoup. Mais c’est un avis tout à fait personnel parce que chacun peut travailler seul et réussir ses projets.

Participez-vous à de nombreux salons comme “Rue des livres” ?
Le festival “Rue des livres” est le premier salon auquel nous participons depuis longtemps. Nous privilégions le Grand Ouest, mais nous participons aussi à quelques grands rendez-vous ailleurs en France, comme “Les Imaginales” à Epinal. C’est chouette et pertinent de pouvoir y participer, car ce sont des rencontres importantes pour nous.

Publié par Brèves de Quartier

Média du quartier La Bellangerais Maurepas, fabriqué par ou pour ses habitants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :